Palme d’or : récompense suprême du Festival de Cannes

Crée en France en 1938, le Festival de cinéma de Cannes figure aujourd’hui parmi les évènements les plus prestigieux du monde, aussi bien sur le plan culturel que commercial. Il décerne plusieurs prix aux films, réalisateurs et acteurs dont le plus convoité est la Palme d’or. Mais qu’est-ce au juste que la Palme d’or et pourquoi cette récompense est-elle si désirée ?

La Palme d’or, son histoire

Considérée comme la plus haute récompense attribuée lors du Festival de Cannes, la palme d’or est décernée par le jury au meilleur film de la sélection officielle. D’ailleurs, son symbole représenté par le blason de Cannes avec une palme d’argent est tiré des armes de la ville ; la palme en référence aux palmiers de la Croisette et les blasons des armes de la commune. Si la plus haute récompense était le Grand Prix du festival aux débuts, la palme d’or est apparue en 1945 à l’initiative de Robert Favre Le Bret. C’est en 1955 qu’elle prend sa véritable appellation et la première récompense a été attribuée à l’Américain Delbert Mann avec le film Marty. Elle sera décernée jusqu’en 1963 puis le conseil d’administration reviendra au Grand prix du festival. C’est en 1975 qu’elle sera définitivement réhabilitée, d’ailleurs, son logo va devenir le logo officiel du festival depuis les années 80.

Pour le meilleur film

La Palme d’or représente une récompense décernée au réalisateur ou au metteur en scène pour la qualité de sa production. D’ailleurs, c’est la distinction la plus haute du festival étant donné qu’elle récompense le meilleur film de l’année. Au fil des années, la palme d’or va gagner de plus en plus en prestige. Jusqu’à ce jour, elle n’est allée qu’une seule fois à une réalisatrice en 1993, à Jane Champion pour La Leçon de piano, mais jusqu’à ce jour, la palme a été obtenue par 8 metteurs en scène. Jusqu’à aujourd’hui, 10 réalisateurs français ont reçu cette récompense.

Un prestige commercial, mais aussi critique

Les films sacrés palme d’or ont donc obtenu l’une des distinctions cinématographiques les plus élevées au niveau international. Étant donné que l’obtention de la récompense inclut des enjeux aussi bien artistiques que médiatiques, elle représente un gage de qualité pour les audiences françaises et internationales. Ainsi, le lauréat obtiendra une renommée mondiale ce qui lui permettra d’augmenter considérablement l’audience pour le film. Quelques exemples de films palme d’or : Taxi Driver de Martin Scorsese en 1976, Apocalypse now de Francis F Coppola en 1979 ou encore Pulp fiction de Quentin Tarantino en 1994.